Sortie rando au barrage de Grangent le dimanche 27 mars 2022

0 Comments

Nous étions 8 présents au club ce dimanche printanier à 8 heures malgré le changement d’horaires.  (David organisateur et sa femme Sylvie, Lionel et Anne, Erika et Nicolas, Max et Pascale)

Après un trajet sans problème, nous arrivons à la base nautique de St Victor sur Loire.

A cette heure là, il est encore facile de se garer à proximité de l’embarquement  du coup, nous sommes à 10 h 30 sur l’eau accompagnés d’un petit vent bien vivifiant mais nous nous réchauffons vite avec une navigation sur la droite de la base nautique, direction le barrage en longeant le joli château féodal de Saint Just st Rambert et sa chapelle,  maintes fois restaurés,  qui semblent  flotter sur l’eau.

Quelques photos du magnifique donjon haut de 18 m de ce château du XIe siècle classé monument historique depuis 1945  qui avant la construction du barrage dominait la Loire de 60 mètres à une époque où les gorges étaient un axe de passage stratégique entre le Forez et le Velay.

Puis en longeant à  nouveau la base nautique , nous partons dans l’autre sens, passons avec difficulté le pont qui marque la sortie de la partie lac. En effet, le niveau d’eau est vraiment très très bas et il faut trouver la bonne brèche pour ne pas rester immergé. Nous remontons le large lit de la Loire, le paysage est sauvage,  rochers parfois escarpés, grandes parties boisées de conifères et de feuillus encore en habit d’hiver, quelques oiseaux, peu d’habitation mais quelques beaux châteaux sur les hauteurs et par ci par là, des parties plages où sont installés des pêcheurs , nous en passons plusieurs d’accès faciles pour finalement opter pour une crique très abritée du vent mais où le débarquement s’avère plus scabreux (on ne peut pas tout avoir !).

Pique nique au soleil avec une température qui permet de se débarrasser des couches néoprènes , découverte de la mangue séchée (très bon d’ailleurs ….) et nous repartons pour 2 kms 500 environ jusqu’au pont qui marquera le retour avec sur le parcours et grâce au niveau très bas la découverte d’un tunnel, des  vestiges d’un pont et d’ une ancienne foie ferrée.

Arrivée vers 16 heures au port, les familles sont là profitant également de cette belle journée sous les prunus en fleurs, les parkings sont pleins.

David avance le camion qui sera chargé rapidement pour un retour plus  silencieux qu’à l’aller (une journée au grand air en pagayant ça calme) Arrivée à  Décines vers 17 h 30 Une navigation bien sympa en somme, sans jet skis, sans embarcations  à moteur, le grand calme quoi ….

Pascale D